Maintenance d’un site internet

Les commentaires sont fermés pour cet article.

Vous êtes ici :Maintenance d’un site internet

La maintenance est parfois considéré comme un aspect secondaire, pourtant, c’est le socle de la pérennité.

Évolutivité, flexibilité, performance

La maintenance au sens général consiste au maintien opérationnel d’un site, c’est à dire à maintenir sa disponibilité en ligne en s’assurant de la continuité de son bon fonctionnement.

Cela se traduit entre autre par de la surveillance, de la correction de bugs, des mises à jours, des patch de sécurité et des sauvegardes.

Plus concrètement, nous parlons ici d’optimisations continues de la performance d’exécution, de synchronisation d’exécution et/ou d’asynchronisation, de taux de compression, de sécurisation, d’ajustements proactifs liés aux allocations variables de ressources en processeurs et RAM, de sauvegardes incrémentales, différentielles, et ce , toujours en tenant compte de la nécessité de continuité de services, et j’en passe.

Cela n’a rien d’anodin, d’autant qu’il faut faire tout ceci pendant que le site est en fonctionnement, que des gens le visite et que vous y travaillez en back-office.

Et donc…

La maintenance ça sert à quoi ?

Imaginons que votre site internet soit un avion.

Avant le décollage, il faut vérifier que tout est en ordre, qu’il n’y a aucune fuite, aucun dégât sur le fuselage, il faut faire le plein de kérosène, il faut embarquer les passagers, les bagages, et que s’ais-je d’autres. Et pendant le vol, il faut vérifier en permanence tous les paramètres.

Avec un site internet, c’est un peu pareil, sauf que tout se fait en plein vol, et s’il y a le moindre pépin, il faut agir sans délais pour empêcher un crash, tout en faisant en sorte qu’aucun utilisateur ne s’aperçoivent de rien.

La maintenance est invisible

Loin d’être un aspect secondaire, la maintenance est pourtant, et souvent considéré comme tel : un aspect secondaire.

Car si celui qui s’occupe de la maintenance fait son travail correctement, les problèmes visibles sont suffisamment rares pour qu’on les considères comme anecdotiques.

Lorsqu’on a recours à un service de maintenance, c’est certes pour éviter les problèmes en ayant une sorte “d’assurance”, mais c’est avant tout pour ne pas être embêté par les soucies techniques quotidiens, car il y en a !

Mais puisque c’est technique, on n’a pas envie d’avoir les détails. On veut juste que ça marche, on ne veut rien savoir d’autre, et on s’imagine que le discount est la solution à tout les problèmes puisque le site fonctionne de toute manière !

Mon site fonctionne, donc pas besoin de maintenance

Cette phrase on l’entend souvent. Comment peut-on croire ça !?

Peut-être parce qu’une bonne maintenance consiste justement à faire en sorte que tout fonctionne correctement.

Cela procure le sentiment de payer des gens à ne rien faire, alors que cette tranquillité est justement la conséquence de payer des gens pour faire de la maintenance.

Là est tout le problème, car beaucoup profitent de ce paradoxe en s’appuyant sur cette croyance populaire que la maintenance d’un site internet n’est forcément qu’une sorte d’assurance pas très utile en cas de problème et que cela ne consiste qu’à regarder de loin, de temps à autre, que tout se passe bien.

Conséquence de cette croyance, une multitude d’offres discount, toutes aussi attrayantes les unes que les autres, et qui renforcent d’autant plus cette croyance.

Qu’en est-il réellement ?

Les offres de maintenance discount

Les moins chères et plus populaires consistent en un abonnement mensuel allant de 20€ à 40€ en moyenne.

La maintenance peut être bon marché alors !

Oui, et non. Comme souvent ça dépend.

Tout d’abord il faut bien comprendre que ces offres sont calibrés en durée d’intervention maximale.

Au delà, on revient vite à la réalité avec des interventions à 300€ de l’heure. Ce qui correspond au taux journalier moyen d’un développeur, vous l’aurez noté.

Donc, si le coût horaire d’intervention est de 300€, à combien de temps pensez-vous que ce genre d’offre à 20€ ou 40€ vous donne droit ?

Faisons le calcul :

  • 300€ / 60 minutes = 5€ par minute
  • 20€ / 5€ la minute = 4 minutes
  • 40€ / 5€ la minute = 8 minutes

Donc, 4 minutes de maintenance par mois pour le moins cher

Et 8 minutes de maintenance par mois pour le plus cher.

Ai-je besoin d’aller plus loin ?

4 minutes ou 8 minutes par mois, autant dire rien. D’où la prétendu croyance que payer de la maintenance revient à payer les gens à ne rien faire, parce que c’est presque vrai.

Pourtant, s’il est vrai que quelques minutes de maintenance ne servent absolument à rien pour certains sites (dans le sens au c’est totalement insuffisant), pour d’autres types de sites, cela peut amplement suffire.

La viabilité d’une maintenance discount dépend de votre site

Ce type de formule est tout à fait possible et rentable, mais à certaines conditions.

Tout d’abord, vous avez un site vitrine WordPress disposant d’un thème et de plugins sur lesquels il n’y a eu aucunes modifications. Vous n’avez développé aucun module spécifique.

Ensuite, thèmes et plugins fonctionnent sur une version Php7.1 grand minimum, assurant un minimum de risque d’ incompatibilité lors des passages aux versions supérieures (ce qui peut se faire en force lorsque l’hébergeur peu conciliant décrète l’abandon d’une version php et vous annonce gentiment qu’il a passé votre site sous une autre version et qu’il faut maintenant vous assurer qu’il fonctionne toujours)

Ces conditions peu nombreuses mais très contraignantes lorsqu’on a un site internet, permettent des mises à jours totalement automatiques, avec un risque extrêmement réduit de voir des problèmes apparaître.

Ainsi, les prix de ces formules de maintenance pas chères se traduisent par de la surveillance de procédures automatisés, et non plus réellement à de la maintenance. Cela a certes un coût, mais incroyablement réduit.

Tellement qu’on pourrait même dire que 20€ ou 40€ euros par mois, ce n’est pas du discount.

Mais n’oublions pas que la maintenance comprend aussi une partie sauvegarde, qui elle se traduit par des coûts concrets de location d’espace disque.

C’est donc plutôt à ce niveau que résident les réels coûts d’une maintenance discount.

Le discount c’est viable, mais cela dépend de nombreux facteurs.

Soyez conscient de ce que les offres discount sont réellement et demandez des précisions si besoin.

Maintenance d’un site sur mesure

Si vous avez un site sur mesure, sa maintenance coûtera forcement plus cher que quelques dizaines d’euros. Comptez plusieurs centaines d’euros.

Le prix d’une maintenance de site sur mesure ne peut être défini qu’avec une analyse des besoins, de la structure du site, de son contenu, des scripts et codes qui le compose, etc.

Autrement dit, un site sur mesure doit avoir une maintenance sur mesure.

Néanmoins, en retenant certains critères, on peut établir des fourchettes tarifaires.

Voyez mes tarifs, ils sont calibrés en fonction de la complexité technique et du volume de donnée qui doit être retenu en sauvegarde.

Il s’agit de packs conçus pour correspondre à un large spectre de besoins communs, mais ça ne veut pas dire non plus que c’est exactement ce qu’il vous faut.

Une fois encore, tout dépend de votre site internet.

Dans tous les cas, vous devez prévoir les coûts d’une maintenance dès le début de votre projet web, car un site web est une charge. Il ne faut pas l’oublier.

Haut